L’animal, bien par nature, ou le reflet de tout ce qui le sépare de l’être humain

Temps de lecture : < 1 minute

Publication : Humanité, animalité : quelles frontières juridiques ? (dir. J.-C. Nouët et G. Chapouthier), éd. Connaissances et savoirs, 2006, page 99

Ecrire un commentaire